déesse mère

 

 Sagesse Primordiale

 

Forum

Blog

twitter

Contact

Certification Iddn pour Sagesse Primordiale

Certification Iddn

Copyright ©  

   Tous droits réservés

1er septembre 2012

Edito

 

 
Sérénité et vie quotidienne

 

Notre vie quotidienne nous amène sans cesse à nous écarter de notre vraie nature. Chaque fois nous peinons face aux contraintes de la vie qu’elles soient financière, familiale,  professionnelle, affective,etc... face à celles-ci notre esprit ne sait pas réagir ou plutôt il réagit de manière identique.

A telle action, nous fonctionnons donc par réaction.
Par exemple si nous sommes vexés par la parole d’un proche à la maison ou d’un chef au travail, nous aurons très souvent la même attitude, pour certains ce sera le mutisme et la bouderie, pour d’autres la colère et les cris parfois la violence, ou encore les pleurs etc…

Pris dans cet engrenage nous ne savons pas comment faire, or cette dispersion nous entraîne dans un tourbillon qui a pour seul but d’exciter notre ego en permanence, et comme nous vivons en société, ce tourbillon est aggravé par le tourbillon des autres.

L’agitation intérieure se communique très facilement à notre entourage comme si l’on était aspiré, exactement comme un cyclone.

Comment peut-on bâtir un futur dans ces conditions si le présent nous envahit sans nous laisser vraiment respirer ?

Notre cerveau est avide de pensées en permanence, comment peut-il en être autrement puisque notre ego ne veut pas voir la réalité. Il nous oblige à être toujours confus, toujours distrait, toujours en mouvement mais à quel moment nos pensées se stabilisent-elles ?

Nous sommes comme un verre d’eau dans lequel nous avons jeté de la terre très fine et nous tournons cette eau et cette terre afin de rendre l’ensemble opaque.  La terre correspondant à nos pensées, l’eau à notre vraie nature.
Quand la terre se dépose au fond apparaît enfin une eau calme et claire.

Avez vous remarqué combien nous aimions ce tourbillon comme si nous ne voulions pas voir notre nature, il est plus facile d’être aveuglé et d’être perdu. Aveuglé car nos pensées nous distraient en permanence et perdu car nous n’avons plus de repères.

Il suffit de nous voir devant la télévision avec la télécommande à la main en train de zapper, rien ne nous satisfait vraiment et nous avons un besoin inconscient de mouvement, est-ce une fuite en avant ?
Si nous écoutons la radio  dans la voiture, nous faisons pareil, nous zappons, c’est d’ailleurs pour cela que les chaînes d’info fonctionnent si bien. En un instant j’ai ce que je veux., mais suis-je rassuré pour autant ? Non j'ai satisfait un désir.

A la question, mais comment puis-je arriver à calmer cette eau tourbillonnante qui m’empêche de voir, il n’y a qu’une seule réponse : la méditation.


C’est le plus beau cadeau que nous puissions nous faire.
Méditer c’est rendre l’eau transparente.


Chaque fois que nous nous mettons en situation de méditant, nous progressons.
Chaque fois que cette eau devient un tant soit peu claire, nous progressons.

A chacun sa manière de méditer, l’essentiel est d’être capable régulièrement de poser « les valises » faire au moins cela  seul ou aidé quelques fois dans le mois, c’ est un grand pas vers la sérénité.

... et la sérénité est un grand pas vers la Sagesse.

 

D'autres informations sur notre page facebookFacebook

 

Partager 

***

Modules d'initiation

à la Sagesse des Gentils par correspondance.

Facile et simple :

La Sagesse par correspondance

*******************************

P.S : Nous vous rappelons que tous les textes de ce site sont déposés en Copyright et ne peuvent donc pas être reproduits sans notre autorisation.

.

A Bientôt