sagesse

 

 Sagesse Primordiale

 

Forum

Blog

twitter

Contact

Certification Iddn pour Sagesse Primordiale

Certification Iddn

Copyright ©  

   Tous droits réservés

1er Février 2012

Edito

 

Là où je suis, c’est le bon endroit


Pourquoi est-ce si difficile de se sentir bien où on est ?
De vivre en accord avec son environnement.
L’herbe est toujours plus verte de l’autre coté, mais que nous apporterait-elle de plus ?

Bien sûr, nous pouvons imaginer que dans des situations extrêmes nous aurons grandes difficultés à vivre cet accord !
Mais il n’est pas dit que notre destin reste à jamais immuable, il n’est pas dit que notre combat tôt ou tard ne remporte pas la victoire, et il n’est pas dit que le fait d’être obligé de vivre dans un environnement hostile ne contribue pas à l’évolution même de cet environnement !
Qui sait, sans nous ça serait peut-être pire …


Tout est lié, nos actions interfèrent sur la matière, et la matière interfère sur nous.
Regardons la ville dans laquelle nous vivons.
L’empreinte de nos pas, déjà imprimés dans le goudron des routes et les pavés des trottoirs n’ont-elles pas un sens ?
Une énergie est à l’œuvre. Elle se déploie.
Nous sommes de véritables générateurs d’énergie.
Tout ce que nous faisons, disons, pensons, se dégage de nous, imprime la matière, l’air et l’invisible.
Notre vibration se diffuse dans l’espace et le temps.
Là où elle s’imprime, quelque chose se met en action.
Notre énergie croise une autre énergie, puis une autre, puis une autre …
Elles résonnent ensemble, se répondent, se mélangent, s’interpellent, et tout ça à notre insu, dans une dimension invisible à l’œil nu.
Il faut de la patience pour se rendre compte du long travail de ce perpétuel mouvement.
Les évènements surviennent toujours.
Les choix, les actions, les rencontres …
Nous pouvons dire qu’il n’y a pas de hasard, sans pour autant tomber dans l’ésotérisme.


Un jour, la science trouvera comment mesurer, quantifier, évaluer la vibration, et de là, analyser les causes et les effets, c’est sûr …
L’importance de regarder les évènements avec distance est capitale.
Le recul permet à notre propre vibration de se libérer de nos peurs, de se déployer et d’aller à la rencontre de ce qui est bon pour elle.
Et ce qui est bon pour elle, est bon pour nous, car si nous en sommes l’émetteur, cela nous revient, toujours.
En d’autres termes, cela vaut le coup de positiver car, tôt ou tard, cela nous revient.
La solution à notre problème existe déjà dans le problème.
Elle attend que le sentiment d’inquiétude diminue pour pouvoir s’exprimer.
Libérons-nous de cette inquiétude, car elle ne fait que rajouter un voile sur le problème à résoudre et ralentit le déploiement de la solution.
Ne sous-estimons jamais le temps nécessaire à observer une situation avec le recul car c’est le temps nécessaire que prend l’énergie pour accéder à la matière, avant que l’action ne se déploie.

Cela ne nous aide-t-il pas à sortir de nos systèmes de culpabilisations habituelles comme « je ne fais pas ce qu’il faut, je n’arrive pas à ce que je veux …. » ?
Comme un chat qui prépare longuement ses pattes et son échine avant de bondir sur sa proie, jouons avec cette vie qui nous offre en permanence l’occasion d’évoluer, de nous améliorer, de créer, de nourrir de la joie et de l’amour.


Restons dans l’aventure !


 

 

Partager 

***

Modules d'initiation

à la Sagesse des Gentils par correspondance.

Facile et simple :

La Sagesse par correspondance

*******************************

P.S : Nous vous rappelons que tous les textes de ce site sont déposés en Copyright et ne peuvent donc pas être reproduits sans notre autorisation.

 

A Bientôt