Athéna

 

 Sagesse Primordiale

 

Forum

Blog

twitter

Contact

Certification Iddn pour Sagesse Primordiale

Certification Iddn

Copyright ©  

   Tous droits réservés

1er décembre 2012

Edito

 

 
Le sacré

 

En  cette fin d’année où il va être question de sacré du point de vue philosophique, théologique, spirituel, traditionnel,  j’aimerais m’arrêter sur cette idée.


Le sacré est la notion  la plus haute des  rapports entre l’homme et son environnement, Entre l’homme et sa divinité intérieure, plus haute encore que le respect puisqu’il y cette idée d’absolu de respect absolu au dessus de tout.  Le sacré, c’est la vision d’un instant d’éternité qui peut concerner tous les règnes de la vie de l’être humain au minéral jusqu’à quelque chose de totalement abstrait inexistant comme un concept une idée, une croyance, une foi.


L’expérience du sacré relie l’être à l’Univers comme un tremplin vers sa propre divinité à la seule condition qu’il y ait alors une notion d’amour universel.


Force est de constater que l’intellect par le biais de notre ego (pour être exact  ce que nous appelons le vieil homme)   a pris le contrôle sur tous nos sens,  il a pris le contrôle sur la logique, sur la Vérité avec un grand V  fermant la porte alors aux valeurs universelles que l’on peut décrire comme sacralisées.
Tiens prenons le cas du fleuve indien : Le Gange, "Ganga Mama" pour les Hindous, qui est depuis les origines le fleuve le plus emblématique de l’Inde. Le fleuve sacré, où se passent tous les rituels de purifications.
Savez-vous que  80 % des usines et municipalités y jettent pourtant leurs égouts dont la majeure partie n'est même pas traitée, déchets jetés par les riverains également .


Ici en Occident pour certains, le sacré  çà sera par exemple leurs petits enfants, la prunelle de leurs yeux,  nous verrons  des êtres décider que leur confort, leurs habitudes  sont sacrés, et que personne ne pourra se mettre en travers de leur nombril, d’autres encore que le passé et les liens qui rappellent le passé sont sacrés. Il y aura ceux pour qui un arbre, une rivière sont sacrées, d’autres pour qui un livre est sacré.  Enfin  certains  pour qui  sans argent il n’y a plus de vie ou bien pour lequel ils  tueraient père, mère, frères et sœurs.
Je reprendrais ici la Prophétie d'un Amérindien Crees qui circule sur le net :
"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas."


Le sacré peut aboutir aussi à l’idée de la peine de mort. Des extrêmes qui se rejoignent et des limites qui sont franchies.


Alors ainsi va le temps, ainsi va la vie, chaque individu, chaque culture, chaque "civilisation" mettra des limites puis s’en arrangera  de ses limites afin d’être en équilibre.

Nous le voyons le sacré n'a donc que la valeur que l'on veut bien lui donner.
Et vous, pour vous, y a-t-il quelque chose de sacré aujourd’hui ?

Méditons sur cette notion vis à vis de nous-mêmes

Si vous en êtes d'accord, joignez vous à nous, ce sera le travail des Gentils ce mois-ci.

 

D'autres informations sur notre page facebookFacebook

 

Partager 

***

Modules d'initiation

à la Sagesse des Gentils par correspondance.

Facile et simple :

La Sagesse par correspondance

*******************************

P.S : Nous vous rappelons que tous les textes de ce site sont déposés en Copyright et ne peuvent donc pas être reproduits sans notre autorisation.

.

A Bientôt