spiritualité druide

 

 

 

 Sagesse Primordiale

 

 

 

 

Forum

Blog

Annuaire

Contact

Certification Iddn pour Sagesse Primordiale

Certification Iddn

Copyright ©  

   Tous droits réservés

1er avril 2009

Edito

 

Les vérités sont multiples.

Une d’elles est la suivante : mon esprit n’a pas d’âge, de sexe, etc.

En s’incarnant, elle est enveloppée de l’histoire d’un être, en l’occurrence cet être qui porte notre nom.

L’erreur est de croire que ce dernier est la vraie personnalité. La seconde erreur est de croire que cette personnalité n’a aucun intérêt. On pourrait croire que, puisque l’incarné n’est pas nous, il n’est pas utile, ni nécessaire de s’en occuper…. Mais l’incarnation n’est pas un hasard  ; nous choisissons de réaliser l’histoire qui est liée à notre nom et, à travers elle, de se réaliser soi.


Il y a aussi des générations d’individus qui se sont mêlés, augmentant  les qualités, les défauts intrinsèques à la lignée familiale que nous héritons à la naissance et influencera dans notre vie selon ce que nous ferons de ce patrimoine, ou pas. En parlant de patrimoine, là où la génétique veut opérer rapidement et radicalement, la quête de la Sagesse y met le temps.

Avec cette dernière, l’expérience se change en savoir, en connaissance qui sera profitable à toute l’humanité, car deviendra enseignement et exemple. La génétique, du moins ses dérives possibles, n’apporte aucun de ces aspects à terme.

Ces manipulations sont stériles et vides de l’énergie insufflée par la vie ; L’âme humaine doit vivre ces expériences : c’est la raison de l’incarnation (entre autre). La manipulation génétique est un outil de contrôle, non d’évolution.


Négliger le Karma familial, dire : «  Tout ce qui à été fait et dit par mes ancêtres n’est pas de mon fait et, par conséquent, ne me concerne pas », montre une envie de se libérer du Karma familiale bien sûr  mais, aussi, de ne pas assumer le choix de l’incarnation ; de ne pas tenter par notre travail personnel, de purifier et d’en finir avec ce Karma, car on ne peut en finir qu’en le prenant à bras le corps ; réagir contre ou en opposition c’est encore être influencé par le karma familial. Et si l’on désire avoir des enfants nous n’allègerons pas, en pensant cette phrase, le bagage de nos futures progénitures.


Nous sommes le présent de notre famille tant que nous n’avons pas enfanté. Parent, nous devenons le pont entre le présent, le passé, notre regard plongé dans le futur de nos enfants. Grand parent, nous sommes la mémoire… de notre famille de sang, de cœur,etc.

Et même si nous adoptons, il y a là un lien famililal qui se noue et fait coller cette nouvelle incarnation à l'essence même de la famille dit de "sang".


Alors, qu’aurons nous fait pour nous rendre plus libres ? Qu’aurons nous fait pour libérer nos descendants et pour leur faciliter leur évolution et l’harmonie sur cette terre ?

Et qui sont nos descendants ? D'autres esprits ou peut-être nous ?

Qui sait ?

 

***

Nouveau : le Blog de Sagesse Primordiale

 

Modules d'initiation

à la Sagesse des Gentils par correspondance.

Facile et simple :

La Sagesse par correspondance

*******************************

P.S : Nous vous rappelons que tous les textes de ce site sont déposés en Copyright et ne peuvent donc pas être reproduits sans notre autorisation.

 

A Bientôt

 

 

Sagesse Primordiale protège les enfants et aussi la libre expression sur Internet